L'Apesa partenaire du projet PYRODIGEST


  11 avril 2018

Ce projet d’une durée de trois ans (2018-2021) sera coordonné par l’INRA-IATE de Montpellier. Ce programme a pour but d’améliorer la résilience des systèmes agricoles du bassin Méditerranéen face aux changements climatiques et démographiques.

Le projet étudiera notamment le cas particulier des cultures d’olives en proposant des solutions innovantes couplant procédés biologiques et thermochimiques pour favoriser la soutenabilité de la filière oléicole. L’APESA travaillera sur le traitement des effluents riches en polyphénols en réacteur UASB couplé à l’addition de charbon actifs. En parallèle, l’APESA étudiera l’intérêt agronomique (nutriments, C et N minéralisation, tests de croissance en phytotron, paramètres sanitaires) des sous-produits générés par ces filières énergétiques.

 

Programme ARIMNET, Young Researcher

Contact : Florian Monlau

Voir aussi d'autres actualités de la même catégorie

Journée scientifique autour du projet CYCLALG

27 mars 2019
Cyclalg est un projet labellisé Interreg Poctefa qui fédère un réseau de centres technologiques dans le but de développer une bioraffinerie à partir de microalgues.

Après 3 années de recherches et travaux, CYCLALG arrive dans sa phase finale avec des résultats probants.

A cette occasion, l'Apesa organise le 15 avril une journée scientifique autour de la thématique des microalgues.


Bioplast, retour sur la présentation des résultats

27 mars 2019
BIOPLAST est un projet de R&D inscrit au Programme Interreg Poctefa. Il étudie les plastiques à base de déchets agricoles (PHAs), sur le territoire transfontalier, au service des professionnels de la plasturgie et de l’agriculture.

Les partenaires du projet se sont réunis en janvier 2019 à Toulouse dans les locaux du CATAR.

En tant que pilote de Bioplast, l'Apesa a animé ces deux journées. Cette rencontre a permis à nos collaborateurs de présenter les premiers rapports du projet.


La méthanisation au spectre de la recherche

24 octobre 2018
Avec le développement important du nombre d’installations de méthanisation, se pose la question du suivi du fonctionnement de ces installations.

Le projet de recherche SPIRALE va s'attacher à répondre à cette question en s'appuyant sur la technologie de Spectroscopie Proche Infra Rouge (SPIR). Il rassemble l'APESA, INSA TOULOUSE (LISBP/CRITT GPTE) et la société Green Tropism , avec un financement ADEME sur la période 2018-2020. 


Valorisation des déchets, biomasses et effluents

Références
  • slider01
  • slider02
  • slider03
TOP